jeudi 20 novembre 2014

Entaille


Comme promis voici la véritable couverture du livre!
Ceux que ça intéresse avaient sans doute déjà repéré le visuel par l'intermédiaire d'une recherche élaborée sur le réseau internet en tapant certainement les mots clés concernés dans une barre de saisie d'un moteur de recherche, je tiens à être précis sur les termes.
Et ceux que ça intéresse toujours auront aussi remarqué la mise à jour de mon calendrier de dédicaces prévues pour les semaines à venir.
J'en conviens, c'est très parisiano-centré, mais c'est aussi pour m'éviter de trop passer mes fins de semaines sur les banquettes d'un corail inter-cité. Je me rattraperai en 2015 promis juré, je ferai la tournée des cantons comme aucun élu de circonscriptions inter-florale n'a pu le faire auparavant. Je serrerai des mains, prendrai des enfants dans mes bras et vous dirai que "je travaille sur le sujet et que je fais tout pour que ça s'arrange parce que j'ai bien conscience que c'est pas facile".
D'ailleurs je serai tout disposé à goûter les boissons locales et ça c'est une vraie promesse de campagne.

mercredi 19 novembre 2014

Petites Coupures



Etant donné qu'il sera demain disponible dans vos meilleures crèmeries et que ça n'arrive pas tous les quinze du mois, je pense qu'il est temps de vous parler enfin de mon nouveau livre.
Il s'appelle donc "Petites Coupures à Shioguni", mesure 16x22cm, pèse 160 pages et ce ne sont pas les seules choses qui diffèrent de mes précédents livres.
Je ne me suis pas résolu à ne plus dessiner le Japon, ni même à laisser mes crayons de côté, mais dans les deux cas j'ai changé ma façon de faire, en glissant vers la fiction d'abord et en trempant dans l'aquarelle ensuite.
C'est une histoire inventée de toute pièce ( dont il est question justement ) ( des pièces ) qui est née de mes envies de raconter certaines anecdotes, de dessiner des paysages de nuit et aussi de mêler l'idée du carnet et celle du récit, de l'enquête morcelée et de l'histoire linéaire. C'est pourquoi j'ai essayé de jouer sur différents niveaux de narrations qui vous demanderont certainement quelques relectures qui, je l'espère, vous resteront agréables et enrichissantes.
Vous trouverez donc autant d'embrouilles dans le récit que dans votre tête. C'est une histoire de points de vue.
Sinon pour évoquer le sujet plus concrètement, ça parle d'une nuit, de clefs volées, de distributeurs de boissons, de boissons, de chimpira, de félin nocturne, un peu de cuisine et d'habits qui ne font pas les moines. Le tout se passe dans une petite ville de province, Shioguni, qui rêve d'être championne de baseball.
Vous comprenez mieux?
L'image ci-dessus n'est pas la couverture du livre mais un dessin qui met en situation ce que j'essaie de vous expliquer depuis le début et que j'ai fait spécialement pour cet article. Mais demain je posterai la vraie image de couverture, histoire que vous retrouviez facilement le livre dans les rayonnages puisque bien entendu vous allez l'acheter n'est-ce pas.
A ce propos, il coûte 21,50€, ce qui est moins cher que 22 et à peine plus que 21.
Je vous laisse avec cette chanson très populaire qui vous mettra dans l'ambiance:

https://www.youtube.com/watch?v=xUA-DcW1lFc


vendredi 14 novembre 2014

Formose et Taïwan




J'ai eu envie de faire quelques derniers dessins sur Taïwan, et voici donc deux essais sur une même idée.
J'entends au fond de la salle des voix qui me demandent où peut-on bien me retrouver. C'est très simple, je serai samedi et dimanche à Arras, au "Arrasu Nihon Matsuri", rue des balances ( mais j'en suis pas une j'te jure ). Je dédicacerai mes 3 livres ( oui il faut que je vous parle du troisième qui viendra bientôt ) à partir de 14h je crois, mais il vaut mieux vérifier par une recherche plus pointue sur internet ou auprès des structures concernées, voire des autorités compétentes.
Je ne peux pas vous en dire plus, je ne suis pas une balance.


vendredi 7 novembre 2014

Débarquement.

Je suis rentré depuis plus de deux semaines, sachez-le. 
C'était encore une fois un voyage merveilleux, mais je n'ai pas trop le temps de m'épancher sur le sujet maintenant, j'ai envie d'aller dormir.
En attendant voici une illustration dans laquelle j'ai essayé de réunir plusieurs des impressions que Taïwan m'a laissées dans les yeux et dans la tête.
Et puis en parlant de tête, si vous voulez voir la mienne, elle sera disposée ( avec l'ensemble du corps qui l'accompagne en général et notamment cette main droite qui dédicace souvent ) ce samedi et ce dimanche au festival Japan Touch à Lyon.
Comme son nom l'indique, il s'agit d'un salon où l'on peut toucher des Japonais. 
Pour les horaires et plus de précisions, voici le lien vers le site:
http://www.asiexpo.com/japantouch2014/

jeudi 11 septembre 2014

Vélo des îles



Bonne rentrée à tous! Moi je pars en vacances.
Et puisque ici c'est mon blog, je m'autorise à vous raconter n'importe quoi, notamment mes loisirs, ma détente, mon oisiveté la plus débordante.
Je pars donc samedi avec deux comparses, Vincent et Ben, faire un nouveau voyage à vélo ( en vélo, si vous préférez relâcher votre Français courant ) du côté de Taïwan et d'Okinawa.
Nous gardons les mêmes principes et les mêmes équipements que pour les précédents périples: remorque beez, sacoches, tentes, anti-moustiques, foi de veau.
J'ose croire que mes cartes ci-dessus sont assez explicites, mais je me permets tout de même de vous en dire plus:
Nous atterrirons à Taïwan le 14 septembre, ensuite nous ferons un petit parcours fabriqué de collines, côtes, vallées, montagnes et gorges pour ensuite revenir douze jours plus tard à l'aéroport et s'envoler pour Okinawa. Ishigaki plus précisément.
Nous aurons à reprendre encore une fois l'avion pour quitter cette île ( y a plus de bateau...) et ensuite remonter tranquillement le chapelet des îles Ryu Kyu, en ferry. Kerama, Amami Oshima, Yakushima. Tout ce parcours se terminera par des dorades et du poulpe grillé à Manabe Shima, vers le 11-12 octobre ( le calendrier peut changer ). Et nous rentrerons en France quelques jours plus tard, afin de travailler et regarder nos photos précédemment prises.
Voilà, 12 jours donc à Taïwan, c'est malheureusement court, trop court. J'espère donc que ce ne sera pas la seule fois que j'y mettrai les pieds. C'est d'ailleurs dans la partie taïwanaise de notre périple que nous réaliserons la plupart de nos kilomètres vélocipédiques ( 800 sur un total de 1000km, évaluation très approximative ). De ce point de vue-là, ce voyage sera moins copieux que les précédents. On ne va pas trop se faire mal. Je n'ai pas l'âge de mes artères, mais j'ai la limite de mes cuisses. Et puis le parcours, égrainé de petites îles et de deux épisodes aériens ne se prête pas tout à fait à une longue transhumance à deux roues en deux mois.
Et puisque ici c'est encore et toujours mon blog, j'essaierai de donner des nouvelles et de poster quelques photos, selon l'internet rencontré au détour d'un chemin de montagne.
Ah, une dernière précision, je ne vais pas dessiner. Je serai trop occupé à transpirer, me baigner, dormir par terre, éponger ma tente et laver mes caleçons dans les toilettes publiques.
Je vous guidoline la joue!


lundi 8 septembre 2014

Mont-Saint-Michel 10





Ce sont donc les deux dernières planches de mon périple au Mont en 2013. 
Plutôt dubitatif au départ ( je faisais du Duby ), j'ai finalement été surpris et j'ai apprécié d'être un touriste japonais pendant deux semaines.
Bisou, fin de la carte postale.


mercredi 3 septembre 2014

Kokekokko


Peut-être d'ailleurs étiez-vous déjà au courant, mais si ce n'est pas le cas, il y a plus d'informations sur le site des Issekinicho ( http://www.issekinicho.fr/editions/ ) où l'on peut déjà le précommander et feuilleter quelques pages. Sinon il y a également les librairies, ces établissements où l'on achète des livres à feuilles.Le tout pour 25,50€ mon frère.
Des observateurs perspicaces et curieux ( et certainement mandatés pas la NSA ou les FARC ) ont eu vent d'une autre publication à venir. Oui, je vous le confirme, et vous en reparlerai prochainement, j'ai mon troisième livre qui sortira cet automne. 
Mais avant tout, je posterai ici les derniers épisodes de mon escapade au Mont-Saint-Michel, histoire de ne pas vous laisser les pieds dans l'eau.